Domaines d'intervention

La diffusion, un axe central de l’action des Sociétés nationales dans le monde


L es actes d’humanisme posés en 1859 sur le champ de bataille de Solférino envers les victimes sans aucune distinction, sont le socle sur lequel se sont construites depuis lors toutes les interventions du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Son œuvre s’est développée d’année en année. Elle comprend aujourd’hui de multiples activités, souvent générées par une longue expérience, parfois improvisées dans l’urgence sur les terrains les plus divers, mais toujours étayées par certaines valeurs humanitaires. Au fil de son histoire, le Mouvement est parvenu à l’adoption de sept (07) Principes fondamentaux qui constituent la pierre angulaire de sa doctrine, et dont le respect fonde sa constance et son universalité : Humanité, Impartialité, Neutralité, Indépendance, Volontariat, Unité et Universalité.

L’application de ces Principes fondamentaux dépendent dans une large mesure de la bonne compréhension de leur portée. La nécessité de renforcer la diffusion des Principes s’inscrit donc dans le cadre de l’obligation de les respecter, à laquelle les composantes du Mouvement ont librement souscrit. C’est à cet effet que les sociétés nationales travaillent à diffuser les principes fondamentaux, dénominateur commun à toutes les composantes du Mouvement et d’où découlent les valeurs humanitaires. Ces principes doivent être respectés par les parties prenantes afin de faciliter la délivrance de l’aide humanitaire en tout temps et en toute circonstance.

Au Burkina Faso, la diffusion des principes et valeurs humanitaires s’est faite et se fait encore à travers une diversité d’activités auprès de différents publics.

Dans les années 70-80, la radio a été un des principaux moyens d’information et de diffusion des principes fondamentaux. Nombreuses sont ces personnes qui se souviennent des émissions radiophoniques « Croix-Rouge info » à la radio nationale où chaque dimanche soir, des voix bien  connues du public entretenaient les auditeurs sur les principales activités de la Croix-Rouge. Cette initiative avait permis de renforcer l’ancrage de la Croix-Rouge au niveau communautaire en cultivant une plus grande proximité avec les différents publics ainsi sensibilisés sur la symbolique de ses interventions. 

Des initiatives telles que « La Croix-Rouge et mon école » ont permis de faire germer l’amour du partage et de l’entraide dans le cœur de milliers d’écoliers de la Haute-Volta devenue l’actuel Burkina Faso. Dans la même logique, les concours scolaires en milieu scolaire, que ce soit à travers le dessin ou les représentations théâtrales, permettent de sensibiliser les toutpetits à travers du ‘’learning by doing’’. En effet, les élèves des écoles primaires sont amenés à imaginer, mettre en scène et représenter des sketchs mettant en application une valeur humanitaire (amour du prochain, tolérance, entraide, solidarité, etc.).

A travers le Projet de diffusion des normes humanitaires, la Croix-Rouge Burkinabè a contribué à la lutte contre l’incivisme et l’intolérance en milieu scolaire. Les animations réalisées par les volontaires de la Croix-Rouge avec les clubs DNH mis en place dans les différents établissements d’enseignement secondaire de la ville de Ouagadougou ont eu un impact sur la coexistence pacifique et ont contribué à la formation de milliers d’élèves dans ces établissements. Beaucoup d’entre 

 

Adresse
Ouagadougou - Burkina Faso


Contacts
croixrouge.bf@fasonet.bf
Tél: 00226 25 36 13 40
Fax: 00226 25 36 31 21